Tous les articles par Gestionnaire

10 mars 2019 – Portes ouvertes « Journée internationale des femmes »

 

L'aïkido : un art martial aussi pour les femmes !

A l'occasion de la journée internationale des femmes, le Kiaï Club Guipavas organise, sous l'égide de la Commission Nationale Féminine, une journée portes ouvertes le dimanche 10 mars 2019, de 10h à 12h. Un certificat médical n'est pas nécessaire. Une tenue de sport 'relax' (T-shirt et jogging) fera parfaitement l'affaire. Les hommes et les enfants sont également les bienvenus !

Le cours sera suivi d'un pot de bienvenue.

Pour en savoir plus sur le pourquoi de la Commission Nationale Féminine, vous pouvez vous rendre sur cette page de la FFAB.

View Fullscreen

 

Les 7 plis du Hakama

O Sensei disait que "les 7 plis du hakama symbolisent les 7 vertus du budo".

Nous retrouvons ces qualités chez le samouraï d'antan. Le hakama nous incite à refléter la vraie nature du bushido.
Nous devons nous efforcer dans notre pratique de polir les 7 vertus traditionnelles.
Voici la signification de ces 7 plis avec leur kanji associé :

Les sept plis du hakama

Un hakama est composé de 7 plis : 5 devant et 2 derrière. Chaque pli symbolise une vertu du budo. Les budō sont les arts martiaux japonais apparus entre le milieu du XIXe siècle et le milieu du XXe siècle. En japonais, "bu" signifie la guerre et "dō" la voie. Les budō les plus connus en Occident sont le karaté, le judo, l’aïkido et le kendo. Ce sont les héritiers des techniques guerrières médiévales, les bujutsu.

"Les sept plis du Hakama symbolisent les sept vertus du Budo. Nous retrouvons ces qualités chez le samouraï d’antan. Le Hakama nous incite à refléter la vraie nature du bushido. Le port du Hakama symbolise les traditions qui se sont perpétuées de génération en génération. L’Aïkido étant issu de l’esprit du bushido, nous devons nous efforcer dans notre pratique de polir les sept vertus traditionnelle." Morihei Ueshiba

D’après Aikido Magazine, juin 2001, Article d’Alain Floquet

Les sept plis du hakama

JIN (djine) 仁 : bienveillance, générositéLa bonté ou la bienveillance suppose une attitude pleine d’attention pour autrui, sans considération d’origine, d’âge, de sexe, d’opinion ou de handicap. Le respect permanent des autres avec le souci de les honorer sans jamais leur causer de troubles ou de peines inutiles conduit naturellement à une concorde sociale mutuelle.

GI (gui) 義 : honneur, justiceLe sens de l’honneur passe par le respect de soi et des autres. C’est être fidèle à sa parole, à ses engagements et à son idéal.

REI (lei) 礼 : courtoisie, étiquetteLa politesse n’est que l’expression de l’intérêt sincère porté à autrui, quelle que soit sa position sociale, au travers de gestes et d’attitudes pleins de respect. Le cérémonial et l’étiquette font partie de l’extériorisation de la politesse.

CHI (tchi) 智 : sagesse, intelligenceLa sagesse est synonyme d’aptitude à discerner en tous lieux et en toutes choses le positif et le négatif, à n’accorder aux choses et aux évènements que l’importance qu’ils ont, sans être aveuglé ni se départir de sa sérénité.

SHIN (chine) 信 : sincéritéLa sincérité est impérative dans l’engagement martial : sans elle, la pratique n’est que simulation et mensonge, tant pour soi-même que pour les autres. L’engagement doit être total, permanent, sans équivoque car nous savons tous que l’illusion ne peut perdurer longtemps devant les exigences et le réalisme de la voie.

CHU (tchū) 忠 : loyautéUne valeur en voie de disparition dans notre société contemporaine, alors même que cette valeur est le ciment indéfectible de nos disciplines martiales. Le Budoka s’engage à une fidélité totale et à un respect loyal des règles internes à son école. C’est là le reflet de la rectitude du corps et de l’esprit du pratiquant.

KOH (ko) 孝 : piétéLa piété s’entend ici dans le sens de respect profond et authentique des bases des pratiques martiales, bases techniques, spirituelles, historiques, philosophiques.

Cela ne vous empêchera pas de pester contre les plis qui tombent mal au moment de plier votre hakama, mais vous saurez maintenant ce qu’ils signifient.

Une reprise dynamique au Kiaï club !

L'aïkido est un art martial qui vise avant tout à se protéger sans jamais nuire à celui qui attaque. L'efficacité des techniques ne vient pas de la force de celui qui les met en œuvre ; la souplesse, le positionnement juste, la confiance en soi sont les éléments clés à développer pour une pratique harmonieuse. Anciens ou nouveaux adhérents, tous pratiquent ensemble sans distinction d'âge, d'ancienneté ou de sexe.

Ce début de saison est marqué par une augmentation significative du nombre d'adhérents avec toutes les classes d'âges représentées sur le tatami, hommes et femmes. Il n'y a pas de compétition en aïkido, mais des interclubs ou des stages permettent aux pratiquants de se retrouver hors de leur dojo. Ainsi, un groupe du Kiaï club était présent au stage de Guerlédan les 29 et 30 septembre !

Les inscriptions pour les cours adultes comme pour les cours enfants sont toujours ouvertes. Il est possible de suivre deux cours d'essai, gratuits, pour se faire une idée de la pratique.

Contact : 06 02 32 04 73 / contact@aikidoguipavas.fr

Saison 2018-2019, c’est parti !

L'aïkido, vous en avez entendu parler ; venez le découvrir sur le tatami et échanger avec les pratiquants, dès 8 ans ! Il est possible de suivre deux cours d'essai (sans fournir un certificat médical) avant de choisir de s'inscrire au club.

En vidéo sur le site de la fédération FFAB : L'aïkido un art martial pour les jeunes.

Voici nos prochains rendez-vous pour nous rencontrer :

  • Samedi 8 septembre : forum des associations, toute la journée. Démonstration de 11H30 à 12H00.
  • Dimanche 9 septembre : cours enfants et adultes de 10H00 à 12H00. Pour les enfants, la dernière demi-heure est consacrée à la découverte de la culture japonaise.
  • Lundi 10 septembre : cours adultes de 20H00 à 21H30
  • Mercredi 12 septembre : portes ouvertes de 20H00 à 21H30. Ces portes ouvertes organisées sous l'égide de la fédération FFAB permettent de s'essayer à l'aïkido sans avoir à fournir un certificat médical. Rencontre avec les pratiquants à l'issu du cours.
  • Dimanche 16 septembre : portes ouvertes de 10H00 à 12H00, pour les adultes et les enfants. Ces portes ouvertes organisées sous l'égide de la fédération FFAB permettent de s'essayer à l'aïkido sans avoir à fournir un certificat médical. Rencontre avec les pratiquants à l'issu du cours.
  • Et bien sûr, lors des cours qui suivront !

Les inscriptions peuvent se faire dès le forum du 8 septembre ou au moment des cours. Pour plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter !