5 mars 2017 – Journée des femmes

 

L'aïkido : un art martial aussi pour les femmes !

A l'occasion de la journée des femmes, le Kiaï Club Guipavas organise une journée porte ouverte lors du cours du dimanche 5 mars, de 10h à 12h. Un certificat médical n'est pas obligatoire. Une tenue de sport 'relax' (T-shirt et jogging) fera parfaitement l'affaire.

Le cours sera suivi d'un pot de bienvenue.

journée_des_femmes_portes_ouvertes

Les pratiquants du Kiaï club au « stage féminine » de Plougastel-Daoulas

aikido-guipavas-plougastel-stage-feminine-matin-2017
Une bonne remise en condition pour un samedi matin !
« 1 de 2 »

Les 4 et 5 février 2017, un stage "féminine", animé par Valérie Ansart et Maryse Morin dans le cadre de la Commission Nationale des Féminines, a eu lieu à Plougastel-Daoulas. Ce stage, bien évidemment ouvert à tous, a été l'occasion pour les aïkidokas du Kiaï club de Guipavas de se perfectionner en s'entrainant avec d'autres pratiquants que ceux qu'ils rencontrent régulièrement, source de richesse pour les uns comme pour les autres. C'est avec impatience que nous attendons le stage de l'an prochain !

Misogi 2017 : un cinquième édition réussie !

aikido-guipavas-kiai-club-misogi-2017
 
Pour la cinquième année consécutive, le misogi du Kiaï club s'est déroulé en ce début janvier 2017.
 
Après un nettoyage en règle du dojo, c'est parti pour trois heures de pratique intensive dans la plus grande concentration !
 
La séance de massage, non dénuée d'humour, qui a clôturé la matinée,  a bien relaxé tous les pratiquants.
 
Ne restait plus que la dernière étape : des agapes, conviviales comme il se doit !
 
Mais un petit tour par la galerie de photos s'impose pour un plus large aperçu de ce misogi 2017 !

Stage du 10 décembre 2016 : une pratique studieuse dans la bonne humeur !

aikido-guipavas-stage-10-décembre-2016

Le 10 décembre 2016, le Kiaï Club accueillait soixante-dix pratiquants pour un stage de ligue de préparation aux 1er et 2ème dan ainsi que pour la préparation au BIFA.

Lors de ce stage, animé par Bertrand Berthelot et Serge Pouliquen, c'est dans la bonne humeur que chacun a pu s'entraîner aux techniques demandées aux passages de grades et au bokken.

Un travail tout en souplesse et dans le relâchement qui a ravi les participants !